AMIANTE

Types d'amiante : 

 

Le terme amiante (synonyme asbeste) fait référence à un groupe de six silicates de magnésium hydratés naturels.  Ils ont en commun des propriétés remarquables de résistance  thermique, chimique et mécanique (flexibilité, résistance à la traction et à la friction) et une surface spécifique élevée. Ces propriétés ont contribué à l'utilisation industrielle de l'amiante dans plus de 3000 applications et produits différents. Il fut utilisé massivement notamment dans le secteur de la construction et dans la rénovation de bâtiments pendant des décennies. Cet usage s'est poursuivi dans les années 80 et 90 alors que les dangers de l'amiante étaient désormais bien connus.

Les fibres d'amiante appartiennent à deux familles minéralogiques distinctes, les serpentines et les amphiboles Seuls les 3 types suivants sont habituellement présents dans les matériaux de construction: le chrysotile, l’amosite et la crocidolite.

Avec le temps, les matériaux contenant de l’amiante se dégradent pour de multiples raisons (vétusté, vibrations, flux d'air, interventions techniques, etc.) et libèrent  dans l'atmosphère des fibres qui représentent des risques importants pour la santé.

Les risques pour la santé

 

Les effets néfastes des expositions à l'amiante sont essentiellement la conséquence de l'inhalation, du dépôt et de la rétention dans les voies respiratoires des fibres  en suspension dans l'air. Les dimensions des fibres ont une influence certaine sur leur toxicité. Par convention une fibre est une particule allongée, à bords parallèles, et dont le rapport longueur-diamètre est supérieur à 3. La condition principale de respirabilité des fibres d'amiante et d'autres silicates est d'avoir un diamètre  inférieur à 3 µm. De plus, ces caractéristiques dimensionnelles sont très importantes dans la carcinogenèse. Des études expérimentales ont montré que les fibres longes et fines (longueur supérieure à 5 ou 8 µm selon les auteurs et diamètre inférieur à 0,25 µm)  sont les plus cancérigènes.

Les signes cliniques associés aux pathologies de l'amiante n’apparaissent pas directement mais surviennent habituellement après une très longue latence, généralement plusieurs dizaines d'années, après le début de l'exposition. Ceci contribue à expliquer les craintes des personnes exposées, puisque le risque de maladie persiste toute la vie. L'amiante est responsable de  pathologies pulmonaires et pleurales. L'asbestose, les plaques pleurales et le mésothéliome sont spécifiques tandis le cancer broncho-pulmonaire ou les pleurésies exsudatives bénignes sont multifactorielles et le lien de causalité avec l'amiante repose sur des associations statistiques.

Rue Auguste Piccard 48

6041 Gosselies (Belgium)

T. +32(0)71/34.81.10

F. +32(0)71/34.81.14

M. info@a-ulab.com

Powered by Nc and Pr

Credits banner pictures : Copyright © asbestorama